Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/04/2011

Teulfilm : Berlin, Vichy, Bretagne war internet

An teulfilm Berlin, Vichy, Bretagne, a c'hell bout gwelet war lec'hienn internet Frans 3 an deizioù mañ ha n'ouion ket betek pegoulz. Le documentaire Berlin, Vichy, Bretagne, peut être regardé ces jours-ci sur le site de France 3 mais je ne sais pas jusqu'à quand.

http://bretagne.france3.fr/documentaires/index.php?page=a...

Mod all, Fañch Broudic a zispleg e sonj a ziar an abadenn-se war e vlog. Le commentaire de Fañch Broudic sur son blog :

http://languebretonne.canalblog.com/archives/2011/04/14/2...

18/04/2011

Webnoz : e Kawan hiziv/à Cavan aujourd'hui

An abadenn Webnoz a vo skignet war eeun a Gawan henoazh. An tem : ar vuhez sevenadurel er vro-se (Bro Dreger)./ L'émission Webnoz sera en direct de Cavan ce soir. Le thème : la vie culturelle dans le Trégor.

http://www.brezhoweb.com/webnoz-live.html

A-venn e ta ar yezhoù/D'où viennent les langues ? Afrika ?

Hervez an "New York Times", razh ar yezhoù komzet hiriv an deiz er bed (war dro 6.000) o dehe ur vammenn hepken, en Afrika, 50.000/70.000 bloaz 'zo.../Selon le New York times une seule langue serait à l'origine des 6.000 (environ) langues parlées dans le monde aujourd'hui. La source serait en Afrique, il y a 50.000/70.000 ans (lu sur Slate.fr).

"Les 6.000 langues du monde moderne descendraient, selon les travaux de Quentin Atkinson (publiés dans Science), d'une unique langue ancestrale parlée par les premiers hommes d'Afrique, il y a 50.000 à 70.000 ans, souligne The Wall Street Journal. Cette découverte est surprenante, signale The New York Times. En effet, comme les mots changent très rapidement, les linguistes expliquent généralement que l'on ne peut remonter trop loin dans le temps. Jusqu'à présent, la généalogie d'une langue la plus poussée concerne la famille indo-européenne (...) et remonte à 9.000 ans.

Atkinson, psychologue évolutionnariste néozélandais, a repoussé cette barrière en étudiant non pas les mots mais les phonèmes (c'est-à-dire les consonnes, les voyelles et les tons qui sont les éléments les plus simples de la langue et qui permettent de distinguer deux mots)." Selon ce chercheur ce sont les langues khoïsan, parlées en Afrique australe (Botswana, Namibie, province du Cap-du-Nord d'Afrique du Sud, Angola méridional) dont seraient "originaires toutes les autres".

15/04/2011

An Oriant/Lorient : kaozeadenn e brezhoneg/Rencontre en breton

« Emgav ar vrezhonegerion » d’ar Yaou 21 a viz Ebrel 2011 da 8e30 da noz en davarn « Le chat perché »
en Oriant; emgav buhezet gant Jean-Jacques LE FLOCH : « A Bleheneg betek St Jacques de Compostelle ».
Kouviet e vo get Emglev bro an Oriant Jean-Jacques hag Agnès LE FLOCH hag a zay evit komz deomp a-ziar o beaj o-deus graet betek St Jacques de Compostelle, àr droad, mar plij ! En davarn « le chat perché », 28, ru Poissonnière An Oriant (e-tal plas Polig Monjarret). Digor d’an oll. Deuit niverus !" Savet get Emglev Bro An Oriant 12, straed Colbert, 16P 56100 An Oriant, 02 97 21 37 05. emglev.bro.an.oriant@cegetel.net

"Jeudi 21 avril 2011, à partir de 20h 30, au Café « Le chat perché », à Lorient (28 rue Poissonnière), rencontre animée par Jean-Jacques LE FLOCH. Emglev bro an Oriant invite Jean-Jacques LE FLOCH et son épouse, Agnès, à nous faire partager en breton le voyage qu’ils ont fait à pied en se rendant de Plouhinec (Morbihan) à St Jacques de Compostelle. Ils ont choisi un itinéraire autre que le « camino francès » bien connu. Ils nous raconteront leur périple, les difficultés et les rencontres faites, les conseils pratiques pour ceux qui seraient tentés par l’aventure, le tout parsemé d’anecdotes, en breton evel just. Venez nombreux, bretonnants, débutants aussi bien que confirmés, partager le plaisir des échanges en breton".

12/04/2011

Baragouin : Kevre Breizh a zoug klemm/Kevre Breizh porte plainte

Kemenadenn a-berzh Kevre Breizh/Communiqué de Kevre Breizh.

"Kevre Breizh porte plainte contre le juge Pierre Dillange pour son outrage envers la langue bretonne
et appelle à une présence symbolique au Parlement de Bretagne. Le 16 mars 2011, le juge Pierre Dillange, s'est laissé aller, en audience publique à la cour d'appel de Rennes à interrompre sèchement un témoin qui avait tenu à s'exprimer en breton en lui lançant : « Votre audience est terminée. Je ne comprends pas le baragouin ».
Si le droit français n'autorise toujours pas l'usage d'une autre langue que le français, devant les tribunaux, il est dans tous les cas absolument inacceptable et scandaleux qu'un juge utilise le terme méprisant de «baragouin », pour qualifier la langue bretonne utilisée par le témoin.
 Ce comportement est contraire à la dignité humaine, à celle de la Justice et au respect dû à toutes les langues, aux langues régionales reconnues dans la Constitution, et en particulier au breton reconnu officiellement à l'unanimité du Conseil régional de Bretagne, après avoir été trop longtemps méprisée et     persécutée par l'État français.
 C'est pourquoi, Kevre Breizh, Coordination des associations culturelles de Bretagne, a demandé au Ministre de la Justice l'ouverture d'une procédure disciplinaire à l'égard de ce magistrat.
 Elle invite toutes les personnes choquées pas le comportement du Juge Pierre Dillange à manifester leur indignation par une présence calme et symbolique à la Cour d'appel de Rennes lors de la lecture du verdict ce mercredi 13 avril à 14 heures au Parlement de Bretagne.

Pour / Evit Kevre Breizh, Tangi Louarn"
 
Kevre Breizh - 9 straed / rue Latour d'Auvergne - 29270 Karaez / Carhaix, Pgz/Tél : 02 98 73 20 58.
kevre.breizh@orange.fr

11/04/2011

Unesco : "Les langues, ça compte"

Setu da heul ul liamm davet ur video savet get an Unesco da geñver an 21 a viz C'Hwrever, devezh etrebroadel ar yezhoù mamm. Voici un lien avec un vidéo réalisée par l'Unesco à l'occasion du 21 février, journée internationale des langues maternelles.

http://www.youtube.com/watch?v=DKwePfJv10U&feature=pl...

Istor Breizh/Histoire de Bretagne : danvez da lenn ha da welet

Danvez da lenn ha da welet a ziar istor Breizh a zo roet deomp a deizhioù-mañ. Kumun Pleskob a faota dezhi reiñ anv Polig Montjarret d'ar skolaj publik nevez a vo savet ar bloaz mañ. An anv-se a vo kinniget geti d'ar c'huzul meur, ha getan e vo dibabet da vat. Tud 'zo n'int ket a-du. Ur brezegenn get istorourion evel Kristian Hamon, Jean-Jacques Monier hag Erwan Chartier a zo bet tolpet e Pleskob digwener paseet. Ar pezh a zo bet lâret get Kristian Hamon a zo embannet war blog Jean-Laurent Bras, kazetenner ba' Ouest-France. Al liamm, e-dan.

Matière à lire et à écrire à propos de l'histoire de la Bretagne nous est donnée ces jours-ci. La commune de Plescop veut donner le nom de Polig Montjarret au nouveau collège publique qui va être construit cette année. Elle le proposera au Conseil général du Morbihan qui décidera en dernier recours. Certaines personnes ne sont pas d'accord. Une conférence publique avec des historiens comme Kristian Hamon, Jean-Jacques Monnier et Erwan Chartier a été organisée vendredi dernier. L'intervention d'un de ces spécialistes, Kristian Hamon, est publiée sur le blog de Jean-Laurent Bras, journaliste à Ouest-France.

http://breizh.blogs.ouest-france.fr/archive/2011/04/10/po...

 Mod all, d'an nozh mañ,  0e40 e vo skignet war France 3 un abadenn war ar memes prantad istorel (1940/45)/Sinon cette nuit, à 0h41, une émission sur la même période historique sera diffusée sur F3 : "Berlin Bretagne Vichy". 54 mn.

"Dès son accession au pouvoir en 1933, Hitler va encourager toutes les tentatives de déstabilisation à l'encontre de la France. La question des minorités régionales (Alsaciennes, Basques, Bretonnes) retient particulièrement l'attention des services secrets allemands. Des agents du Reich entrent en relation avec les principaux chefs du P.N.B. (Parti National Breton) Olivier Mordrel et François Debeauvais. Les idées s'échangent, les liens se tissent, des armes seront livrées... Le gouvernement Daladier va mettre un terme brutal à ces tentatives de déstabilisation".

 

07/04/2011

Nolwenn Leroy : taget get an Nouvel Observateur/Attaquée par le Nouvel Obs...

Ar ganerez Nolwenn Leroy a zo bet taget get ur c'hazetenner ag an Nouvel Observateur, get arguzennoù dro awalc'h, memestra...

La chanteuse Nolwenn Leroy a été attaqué par un journaliste du Nouvel Observateur, avec des arguments un peu bizarres...

http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20110310.OBS9441...

Reskont Nolwenn Leroy/La réponse de N. Leroy :

http://www.facebook.com/notes/nolwenn-leroy-officiel/droi...

05/04/2011

Ar brezhoneg war TF1/Le breton sur TF1...

Ar brezhoneg a zo en arvar, hervez an Unesco, ha tud TF1 a zo aet da welet stad an traoù koste Lesneven...
Le breton est en danger, selon l'Unesco, et une équipe de TF1 est allé faire un état des lieux du côté de Lesneven...

http://videos.tf1.fr/jt-13h/le-breton-une-langue-en-dange...

04/04/2011

Rennes/Roazhon : manifestadeg divoutin evit ar brezhoneg/Manif' originale pour le breton

divyezh.jpgKemenadenn a-berzh Ai'ta ! Communiqué d'Aï'ta !

"Laouen omp d'ho pediñ da gemer perzh en un obererezh divoutin evit ar brezhoneg.
Aozet vo an "happening"-mañ d'ar sadorn 9 a viz Ebrel, da 2eur abardaevez war plasenn ti kêr Roazhon.
Petra vo graet? Diwar patrom ar c'hoari mill anavezet "Ar c'hadorioù sonerezh" vo c'hoariet en abardaevez 'pad da c'hout piv vo ar brezhoneger diwezhañ.
Ar pall: desachañ evezh an dud, ar media, ar bolitikourien war stad hor yezh: fellout ra deomp gwirioù dennel evidomp brezhonegerien: AR GWIR DA IMPLIJ AR YEZH PEPLEC'H;
Skuizh omp gant an arguzennoù toul a-enep d'ar brezhoneg. Hiriv an deiz zo moaien da grouiñ kalz traoù met an dilennidi zo ne asantont ket c'hoazh hor yezh, nag an embregerezhioù foran bras, hag all hag all.
Evit ur yezh bev birvidig, deuit da ziskouezh oc'h tomm diouti, ret eo bezañ kantadoù o c'hoari evit ober trouz.
Ur c'harr boutin a loc'ho eus Brest (moaien vo tremen dre landerne pe Gwengamp). Skrivit deomp evit ur plas: ai.ta.breizh@gmail.com
kenaozet eo an obererezh se dindan intrudu Ai'ta Breizh (ar 5 gevrenn a gevret) gant sikour: SLB skol veur, UDB yaouank, 44=BZH, Breizhistance, UDB, Skeudenn Bro Roazhon

Skipailh Ai'ta
----------------------------------------------------------------------------

"Nous sommes heureux de vous convier à une super manif atypique pour la langue bretonne.
Cette dernière aura lieu à Rennes le Samedi 9 Avril à 14h00 place de la Mairie. Quel type de manif ?
Il s’agit plutôt d’un « happening ». Cette action ressemblera au jeu bien connu sous le nom de la chaise musicale. L’objectif de l’après midi c’est d’y jouer sur la place de la mairie (rennes) à des centaines afin de définir qui sera le dernier des bretonnants.

Pourquoi cette action ? Plus qu’un seul locuteur ? C’est ce qui risque d’arriver à notre langue si elle ne bénéficie pas d’un statut officiel. Ce statut, nous le réclamons sur les 5 départements Bretons.
L’objectif de l’action est donc d’attirer l’attention de la population, des médias, des politiques sur l’état de notre langue, à propos de ce statut indispensable, attirer l'attention sur les discriminations et sur le non respect de nos droits en tant que minorité linguistique à utiliser sa langue où on le souhaite. Marre du bla bla, beaucoup d’élus sont encore contre la langue bretonne alors que beaucoup de choses pourraient être faites au niveau local, de même dans les grandes entreprises et administrations publiques ect... Ce 9 avril nous proposerons au cours du jeux une série d’actions concrètes qui permettront d’améliorer l’état de la langue. Pour une langue bretonne bouillonnante venez nombreux à Rennes afin de montrer combien vous y êtes attachés.
Un car quittera Brest le samedi 9 au matin, pour réserver contactez nous : ai.ta.breizh@gmail.com

Cette action est organisée sous l’impulsion du collectif Ai’ta Breizh (les 5 séctions rassemblées) avec la participation et l’aide de : SLB skol veur, UDB yaouank, 44=BZH, Breizhistance, UDB, Skeudenn Bro Roazhon."

Selon l'Unesco : le breton "sérieusement en danger"

Atlas119.jpg"Sérieusement en danger" : setu stad ar brezhoneg hervez an "Atlas des langues en danger dans le monde", embannet get an Unesco. Ur pennad a zo bet embannet b'an Telegramme hiriv.
"Sérieusement en danger" : c'est l'état de la langue bretonne selon l'Atlas des langues en danger dans le monde" édité par l'uesco. Un article est paru dans Le Télégramme aujourd'hui.

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/finister...

Setu ul liamm get ar stumm niverel, embannet war lec'hienn an Unesco.
Lien avec la version informatique éditée sur le site de l'Unesco.

http://www.unesco.org/culture/languages-atlas/index.php

31/03/2011

Stajoù brezhoneg/Stages de breton : embannet al levrigoù ! Les catalogues sont parus !

stajoù brezhoneg121.jpgAr gevredigezh DAO (Deskiñ d'an Oadourien), deus embannet levrig stajoù hañv evit ar re a faota dezhe deskiñ brezhoneg e-pad o vakansoù, lakaomp (pe ar re a zo e retred, ha c'hoazh).
L'association DAO (Deskiñ d'an Oadourien), vient d'éditer le livret de présentation de stages estivaux de breton pour adultes.

DAO, Ti ar vro, 29270 Karaez. Pellgomz/Tél. 02.98.99.94.24.
dao.bzh@gmail.com

Levrig ar c'hampoù vakans evit ar vugale hag ar grennarded a zo bet embannet ivez (vakansoù an nevez amzer hag an hañv), get an Ubapar. Le livret des camps de vacances (de printemps et d'été) est paru également, édité par l'Ubapar :
www.ubapar.org/kampou
riwanon.anhabask@ubapar.org

Pellgomz/Tél. : 02.96.36.53.12.