Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/03/2011

Webnoz er Bono : enlinenn eo !

An abadenn Webnoz graet er Bono disadorn da geñver priz lennegel Sten-Kidna Le long cours du Bono, a zo bet lakaet war Brezhoweb.
L'émission Webnoz réalisée du Bono à l'occasion de la remise du prix littéraire Sten-Kidna Le long cours du Bono est diffusée désormais sur Brezhoweb.

http://www.brezhoweb.com/Tous-les-programmes.html?rubriqu...

Kant vloaz 'zo, un eured e Bro Gwened...

Setu da heul ul liamm evit mont da welet ur film savet e 1908 e Bro Gwened (Landivan ?), ha skignet get an Ina. Didrouz, mut eo, evel rezon, ha brav bras.
A suivre un lien avec un film réalisé en1908 en pays vannetais, probablement à Landévant, et diffusé par l'Ina. C'est muet, mais bien intéressant...

http://www.youtube.com/watch?v=bpxH-rOoLVQ

28/03/2011

Brezhoneg bemdez : loaiad, barrikenad, asiedad...

Perak ha pegoulz lakaat "ad" e fin ur ger, e brezhoneg ? Selaouomp displegadennoù Lionel...
Pourquoi et quand mettre "ad" à la fin d'un mot en breton ? Ecoutons les explications de Lionel...

http://www.brezhoweb.com/an_holl_brogrammou.html?rubrique...

Priz lennegel/prix littéraire Sten-Kidna Le long cours du Bono 2011 : Riwal Huon (Ar marc'h glas)

Kemenadenn a-berzh Kerlenn Sten Kidna (An Alre)/Communiqué du cercle Sten Kidna (Auray).

armarchglas120.jpg"Disadorn paseet eo bet roet get Jean Lutrot, eil-maer kumun ar Bonoù, ar priz lennegel « Sten-Kidna Le long cours du Bono » da Riwal Huon, evit e romant kentañ : Ar marc'h glas (ti-embann Al Liamm). E 2009 eo bet krouet ar priz-se get kumun ar Bonoù get ar pal brudiñ ha priziiñ ul levr faltazi nevez skrivet hag embannet e brezhoneg. Ur juri ‘zo bet savet get ar gevredigezh Kerlenn Sten Kidna enta diàr goulenn kumun ar Bonoù. Ar blez-mañ e c’hoarveze a nav den. E 2009 e oa aet ar priz get Mich Beyer (Etrezek an enez, romant), hag e 2010 get Herve Gouedard (Liñvadenn Kastellaodren, danevelloù). 700€ a vez roet bep blez d'ur skrivagner get ar gumun.

Ar "marc'h glas", e brezhoneg Kreiz Breizh, a dalvez kement hag un takad glas a za àr-wel en oabl pa vez koumoulek ha teñval, àr-lerc'h ar gwall amzer. Arouez an esperañs en amzer da zonet. Riwal Huon n'eo ket skrivagner a-vicher. Tri blezad-pad en deus labouret àr al levr-mañ. Kontiñ  a ra ennañ, buhez Gwenole, ur paotr yaouank bet ganet e Kreiz Breizh er blezadoù 60/70, e-barzh un dachenn. Riwal Huon a ouia tresañ ar vuhez àr ar maezioù, al labour-douar, an natur, an darempredoù kreñv etre an dud, ar familh, an amezeion. Met setu ma ta d’an dachenn d’ober freuz-stal ha ret mat eo da dud Gwenole mont da labourat e kêr Karaez ha da gavout bod en un HLM. Ha gwelet a reer mard eo ken donezonet Riwal Huon evit deskriviñ ar vuhez e kêr. N'eo ket Gwenole paotr ar skol, neuze e ra e soñj da vont àr ar vicher doer ha gopret eo get Marsou, ur mignon d'e dud.

Aes ha bourrapl da lenn, Ar marc'h glas a zo bet lakaet er renk kentañ get ar juri a-bezh, kement-mañ ne oa ket arruet c’hoazh. Tolpet e oa bet en Alre d'ar sadorn 19 a viz Meurzh. Èl-kustum eo bet roet ar priz e-kerzh un abadenn Webnoz, skignet àr-eeun ar ar rouedad (lec'hienn Brezhoweb). A-benn un nebeut deizioù e vo lakaet enlinenn.

Le Prix littéraire Sten-Kidna-Le long cours du Bono à Riwal Huon
Le prix littéraire Sten Kidna-Le long cours du Bono a été remis samedi soir à l'écrivain Riwal Huon pour son roman Ar marc'h glas (éditions Al Liamm), par Jean Lutrot, maire adjoint de la commune. Ce prix, créé en 2009 par la commune du Bono, a pour but de primer une oeuvre de fiction récente en langue bretonne. L'association Kerlenn Sten Kidna a été chargée par la commune de constituer un jury littéraire populaire.
Après avoir couronné Mich Beyer (2009 pour Etrezek an enez, roman) et Hervé Gouedard (2010 pour Liñvadenn Kastellaodren, nouvelles), c'est Riwal Huon qui a reçu le prix, doté de 700 euros, pour son premier roman, Ar marc'h glas (éditions Al Liamm). "Ar marc'h glas", en breton, c'est le coin de ciel bleu qui apparaît dans la grisaille, ou après la tempête, l'espoir d'un temps meilleur face aux difficultés de la vie quotidienne.
Riwal Huon n'est pas un écrivain professionnel. Il a mis trois ans à écrire ce roman. Il décrit la vie de Gwenolé, né dans une ferme du centre Bretagne dans les années 60/70. Il dépeint avec bonheur la vie communautaire dans le monde rural mais aussi les difficultés. La ferme fait faillite et la famille doit partir habiter dans un HLM, à Carhaix. Là aussi, l'auteur sait décrire la vie en ville. Peu intéressé par l'école Gwenolé adopte le métier de couvreur et est embauché par Marsou, un ami de ses parents.
D'un style fluide et imagé, Ar marc'h glas a été primé, pour la première fois, à l'unanimité des neuf membres du jury qui s'était réuni samedi 19 mars à Auray.
Le prix a été remis dans le cadre de l'émission Webnoz, réalisée en direct du Bono samedi soir, et diffusée sur internet (site Brezhoweb). Elle sera mise en ligne dans les jours qui viennent."

Kerlenn Sten Kidna : 02 97 29 16 58.

25/03/2011

Webnoz : er Bono disadorn

Er Bono e vo abadenn kentañ Webnoz, a-benn arc'hoazh, da 8e30 da noz, hag e vo kaoz ag al levrioù. Priz lennegel Sten Kidna-Le long cours du Bono a vo roet d'ur romant nevez embannet (2009/2010) dibabet get ar juri. Me zo me b'ar juri-se, a-benn arc'hoazh, neuze, war eeun war Brezhoweb...
La prochaine émission Webnoz se déroulera demain au Bono, à 20 h 30, et il y sera question de livres. Le prix littéraire Sten Kidna-Le long cours du Bono sera décerné à un roman récent (2009-2010) écrit en breton et choisi par un jury dont je fais partie. A demain donc sur Brezhoweb, en direct.

http://www.brezhoweb.com

23/03/2011

Breizh/Bretagne : tud a vro Roumania a labour barzh un uzin yer

Penaos e labour micherourion a vro Roumania barzh un uzin yer koste Lamballe ? Reportaj Frans sevenadur...

Comment des ouvriers roumains travaillent dans une usine de volaille en Bretagne, à Lamballe. Le reportage de France culture...

http://www.franceculture.com/emission-le-magazine-de-la-r...

Brest : emgavioù e brezhoneg/des rendez-vous en breton

Kemenadennoù a-berzh Emgleo Breiz/Communiqué de Emgleo Breiz:

"Koan ha kaoz dindan an heol : evid an trede bloavez e kinnigom da vrezonegerien bro-Vrest en em gaoud asamblez da zebri koan ha da gonta kaoz. Ne vo ket kig-ha-fras da zebri : echu ar goañv. Erru an nevez-amzer : tapas ha meuziou 'giz e bro-Bortugal a vo war an daol. Ouspenn se, e teuy Ronan an Hirrien, kazetenner e France 3 Iroise, da gomz euz bro-Spagn ha dreist-oll euz Galisia : beva du-hont e-neus bet greet eur maread. Plijadur a vo, 'giz ma vijem du-hont, dindan an heol.

Red eo en em enskriva a-raog an 28 a viz meurz en eur hervel Emgleo Breiz : 02 98 02 68 17, pe dre mail: emgleo.breiz@wanadoo.fr. Priz ar pred : 19 € (hag an evajou ouspenn). Peleh, pegoulz ha da bed eur ? D'ar yaou 31 a viz meurz, da 7 eur hanter deuz an abardae, er restaorant "Le goût d'soleil", 20 ru Louis Blanc (just e-kichenn iliz Sant-Varzin), e Brest".

"E memor Charlez ar Gall : e fin ar bloaz tremenet e-neus Charlez ar Gall kuiteet ahanom. Bet eo bet ar henta speaker brezoneg war an tele hag eñ eo e-neus lañset "Breiz o veva", ar henta gwir abadenn vrezoneg war France 3. E-pad 17 vloaz e-neus bet kinniget ive abadenn vrezoneg ar zul war Radio-Kimerh ha war Inter-Bretagne.

Eur brezoneger ampart a oa Charlez ar Gall hag eur brezoneg gwirion a deue gantañ koulz dre gomz ha dre skrid. Med piou a oar eo bet unan euz ar re o-deus adsavet Ar Falz goude ar brezel ? Studiadennou etnologiez a dalvoudegez a zo bet savet gantañ, diwar-benn ar gwenan pe ar melhwed krogenneg. Skriva e-barz Brud Nevez e-neus bet greet e-pad bloaveziou. Breiz o veva / Vivre la Bretagne : setu al leor (galleg ha brezoneg) hag a vo ennañ eun dibab euz e skridou hag a zo o tond er-mêz e ti Emgleo Breiz.

Eur penn-devez a vo aozet gand Emgleo Breiz, Ar Falz ha Sked, d'ar zadorn 16 a viz ebrel, e sal ar Vauban e Brest, da 3 eur goude lein, evid kinnig al leor. Tu a vo da weled war ar memez tro daou film : unan bet savet gand Mari Kermareg evid France 3 diwar-benn paotr ar radio hag an tele, egile gand Soazig Daniellou evid Ar Falz diwar-benn ar stourmer hag ar helenner. Eun diviz a vo gand Fañch Broudic, Mari Kermareg, Paolig Combot".

"Repas des bretonnants sous le soleil :  pour la 3e année consécutive, nous vous proposons de nous retrouver pour le repas des bretonnants. Ce ne sera pas du kig-ha-fars : l'hiver est fini. C'est "nevez-amzer", le printemps : au menu, ce sera donc tapas et plats portugais. Avec la participation de Ronan Hirrien, journaliste à France 3 Iroise, qui viendra nous parler de l'Espagne et plus particulièrement de la Galice, qu'il connaît bien. Inscription : avant le 28 mars en appelant Emgleo Breiz au 02 98 02 68 17, ou par mail : emgleo.breiz@wanadoo.fr. Prix du repas : 19 € (boissons en sus). Rendez-vous : le jeudi 31 mars, à 19 heures 30, au restaurant Le goût d'soleil, 20 rue Louis Blanc à Brest (près de l'église Saint-Martin.)

"En l'honneur de Charles Le Gall : Charles Le Gall nous a quittés à la fin de l'année dernière. Il avait été le premier spekaer bretonnant de la télévision régionale et c'est lui qui avait piloté le lancement de "Breiz o veva", le premier magazine en langue bretonne sur France 3. Il a également présenté tous les dimanches pendant 17 ans le programme en langue bretonne de Radio-Quimerc'h et d'Inter-Bretagne. Charles Le Gall était un bretonnant de souche. Mais qui sait qu'il a été de ceux qui ont contribué à la relance du mouvement Ar Falz à la fin de la guerre ? Il a publié dans les années 50 de précieux travaux d'ethnologie : sur l'apiculture traditionnelle, sur le folkore de la dent ou de l'escargot… Il a collaboré jusqu'à ces dernières temps à la revue en langue bretonne Brud Nevez.

Breiz o veva / Vivre la Bretagne : c'est sous ce titre que les éditions Emgleo Breiz font paraître un ouvrage bilingue, qui réunit une anthologie des écrits en français et en breton de Charlez ar Gall. La sortie officielle de l'ouvrage aura lieu le samedi 16 avril, à 15 heures, au Vauban à Brest.

Au programme de l'après-midi : projection de deux films réalisés à l'honneur de Charles Le Gall, l'un par Mari Kermareg pour France 3, l'autre par Soazig Daniellou pour Ar Falz. Débat avec la participation de Fañch Broudic, Mari Kermareg et Paolig Combot. Journée co-organisée par Emgleo Breiz, Ar Falz et Sked".

20/03/2011

Cinéma : Au bistrot du coin doublé en breton, "hélas" ?

Setu ul liamm get blog Gael Briand, hag en deus gwelet ar film-se e brezhoneg. N'eo ket ur benn oberenn, emezan...
Voici un lien avec le blog de Gael Briand, qui a vu le film dans sa version bretonne. Pas un chef d'oeuvre, d'après lui...

http://lapolitiqueduchacal.over-blog.com/article-au-bistr...

Hag ul liamm all get blog Fanch Broudic :

http://languebretonne.canalblog.com/archives/2011/03/16/2...

Geriadurioù divoutin/Des dictionnaires originaux

Geriadurioù divoutin a vez embannet get Yoran Embanner, evel unan korseg/galleg a c'hell bout gwelet barzh ar film Le prophète (memestra !).
Yoran embanner édite des dictionnaires originaux, comme ce dictionnaire français/corse que l'on aperçoit dans le film Le prophète (rien que ça !).

http://www.yoran-embanner.com/min.php

17/03/2011

Skingomz e brezhoneg/Radio en breton

Bremañ e c'heller selaoù pemp radio e brezhoneg pe divyezhek, war eeun (ha Plum FM e gallaoueg), a gres d'al lec'hienn Stalig :
Désormais on peut écouter cinq radios bretonnantes (ainsi que Plum FM en gallo), en direct grâce au site :

http://radio.stalig.com/

16/03/2011

Rennes/Roazhon : un juge refuse que l'on parle "baragouin" au tribunal...

"Baragouin" : setu ar ger lâret get ur barner a ziar benn ar brezhoneg, evit parraat d'un den, Gael Roblin, a gaozeal brezhoneg dirak al lez... Daou liamm (trugarez da Eliane).
"Baragouin", c'est le mot employé par un juge pour interdire à une personne, Gaël Roblin, de s'exprimer en breton face à la cour. Deux liens.

http://www.rennes.lemensuel.com/actualite/article/2011/03...

http://www.liberennes.fr/libe/2011/03/un-president-de-la-...

Paol Keineg : un atersadenn interesus/un entretien intéressant

Ar barzh ha skrivagner Paol Keineg a zispleg e bezh c'hoari nevez hag e sonjoù a ziar benn traoù 'zo barzh un atersadenn embannet war internet.
Le poète et écrivain Paol Keineg explique sa nouvelle pièce et ses idées sur quelques sujets dans un entretien paru sur internet.

"L’Histoire est toujours une arme politique. Les rois de France s’attachaient des historiographes qui, avec les juristes, jouaient un rôle important dans l’expansion du territoire et la définition du concept de frontière. Cette force comptait autant que celle de leurs armées. Je ne sais pas si les historiens seraient d’accord, mais je pense qu’il y a une part de fiction dans l’Histoire."

http://www.lagriffe.org/2011/03/2998/