Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/05/2010

Redadeg : tostaat a ra/La course pour la langue bretonne approche

Ar Redadeg evit ar brezhoneg e tostaat. Muioc'h mui a gilometradoù a zo gwerzhet. Ha ma faota deoc'h reiñ un taol skoaz, mont da redek, rieñ argant, kit war al lec'hienn. La course pour la langue bretonne approche. De plus en plus dekilomètres sont vendus. Si vous voulez donner un  coup de main, courir, allez voir sur le site :

http://ar-redadeg.org/drupal/br

Aotrou kannad ha maer Gwenrann a redo, hervez Ouest-France./D'après Ouest-France, le député maire de Guérande courra.

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Le-depute-maire-de-...

30/04/2010

France 3 : Dédé Le Meut

André Le Meut, soner brudet e Breizh, a zispleg e labour barzh ur reportaj hir anvet "Son ur yezh" ha bannet disul paseet war Frans 3. E brezhoneg eo, istitlet e galleg.
André Le Meut, musicien connu en Bretagne, explique son travail dans un reportage intitulé "Son ur yezh" ("la musique d'une langue" ?), diffusé dimanche dernier sur F3. C'est en breton sous-titré en français.

http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=e44g_redanamzer...

"Le breton au secours d'internet"

Lec'hienn internet An Telegramme a ginnig gerioù brezhoneg a c'hellehe bout implijet e galleg e lec'h gerioù saozneg 'zo, setu un nebeut anezhe, hag al liamm...
Le site internet du Télégramme propose quelques mots bretons qui pourrait être utilisés dans le langage informatique en lieu et place de certains mots venant de l'anglais...

"- Bug = a dreuz (J'ai buggé = je suis "a dreuz")
- Burn out = skuizh (peut valoir également pour nervous breakdown)
- Buzz = reuz. Exemple : l'affaire Ribéry a fait du reuz. Si le reuz ne concerne que la Bretagne, on peut utiliser la variante breuzh (avec des vrais morceaux de BZH dedans). Exemple : les panneaux de Landrévarzec ont fait du breuzh.
- Bringe drinking = riboule
- Bye = kenavo (bye-bye, kenavo a wech all)..."

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/bretagne...

29/04/2010

Levr/Livre : Comment aimer les langues ?

Penaos kariñ ar yezhoù ? Ha perak ? Setu danvez ul levr talvoudus skrivet get Alex Tayor ha kinniget e brezhoneg war  lec'hienn Kelionenn :
Comment aimer les langues ? Et pourquoi ? C'est le thème d'un livre d'Alex Taylor présenté en breton sur le site de Kelionenn :

http://kelionenn.blogs.letelegramme.com/archive/2010/04/1...

28/04/2010

Hor yezh : Elie Fréron (1718-1776) était bretonnant

horyezh013.jpgHor Yezh ("Notre langue") Cette revue de linguistique rend hommage à Gwennole ar Menn, spécialiste du breton décédé en avril 2009 qui y collaborait depuis 1964. Une longue liste de ses contributions introduit ce numéro très riche. Dans un article d’Hervé Bihan sur Elie Fréron (1718-1776) et le breton, on apprend que ce journaliste, critique et polémiste ennemi de Voltaire, né à Quimper, était bretonnant de langue maternelle. Il pensait, comme beaucoup de ses contemporains, que le breton était la langue « mère, commune de presque toutes les langues mortes ou vivantes, surtout du grec, du latin, du françois, de l’anglois…». Le breton, langue mère du français, de quoi choquer quelques académiciens et jacobins hexagonaux ! Mais la science a ensuite démenti cette croyance. D'autres articles concernent des points précis de l'utilisation de la langue bretonne.

Hor Yezh (n°261, mar 2010), 8 €, 14, rue du Muguet, 22300 Lannion.

26/04/2010

Tintin troet e yezh Bro vMonako... Tintin traduit en monégasque

Ne ouien ket penaos ez eus ur yezh e Bro vMonako; ur yezh tost ag an italianeg (evel ma z'eus an "nissart" kiste Nice), hag a vez desket dre ret er skol, ag ar skol kentañ derez betek ar skolaj ! Souezhet on bet souezhet ivez e lennet war internet e vo embannet a-benn nebeut un albom Tintin troet er yezh-se (ar "munegascu" a vez graet anezhan).

On apprend des choses en surfant sur le net, notamment qu'il existe une langue spécifique à Monaco, le monégasque, de la même famille que l'italien (lien-dessous avec Wikipédia), et même que son apprentissage est obligatoire à l'école, du CP au collège ! Autre surprise, un album de Tintin va être édité dans cette langue bientôt en monégasque, "munegascu".

" C’est au troisième étage du lycée technique que Dominique Salvo-Cellario, qui enseigne le monégasque en Principauté et Eliane Mollo, professeur à l'université de Nice - Sophia Antipolis, planchent sur le lexique d'un ouvrage un peu particulier : /I Ori d'A Castafiore/.
Avec Richard Projetti, responsable du projet, elles ont traduit, de novembre à février, /Les Bijoux de la Castafiore/, album du héros de bande dessinée Tintin crée par Hergé, en monégasque".


Le tapuscrit a déjà été livré aux éditions Casterman, qui produisent le livre. /« Tout est codé dans ce Tintin. Nous faisons un lexique car il y a beaucoup de jeux de mots et d'expressions que seuls ceux qui parlent la langue peuvent comprendre »/, explique Eliane Mollo. /« Nous avons traduit ce Tintin dans l'esprit du pays, pour rendre compte de la langue telle qu'elle est parlée »/, ajoute Dominique Salvo-Cellario. Le livre est ainsi truffé de références à l'Histoire de Monaco et à la vie quotidienne sur le Rocher.(...).

Le journaliste à la houpette blonde devient /« Tintín » /(prononcer Tinetine, ce qui signifie le petit coloré). Le capitaine Haddock se fait appeler /« le capitaine Stocafí »/, de la dénomination du plat typique monégasque à base de morue. Quid des fameux Dupont-Dupond ? Leurs doubles du Rocher se prénomment Duponte-Davuta./ « Là encore, c'est un jeu de mots. Dans la vieille ville, il y a des voûtes dans les ruelles. Nous avons donc le Duponte qui vient du pont et le Davuta qui vient de la voûte »,/ indique Eliane Mollo. La traduction se poursuit jusque dans les onomatopées. /« Milu »/, le Milou de la Principauté, aboie en monégasque : /« Bau ! Bau ! »/.

La suite sur un site officiel de Monaco, qui existe en neuf langues, mais pas en monégasque !

Site : http://www.visitmonaco.com/fr/L%27actu/News/Tintin-%C3%A0...

Concernant le monégasque : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mon%C3%A9gasque

 

21/04/2010

France culture : Freddy Raphaël et le judéo alsacien

Hiriv m'eus klevet un abadenn skingomz talvoudus a ziar benn ur yezh n'anavezen ket araok : ar "judéo-alsacien", un doare yiddish ha veze komzet (hag a vez c'hoazh ?) get yuzevien an Elzas araok ar brezel bed diwezhañ. Ur sokiologour, Freddy Rafaël a zispleg penaos en deus klevet ar yezh-se, ha penaos e veze komzet tri yezh tro dro dezhan just ar lerc'h ar brezel : galleg, elzasianeg ha "judéo-alsacien".
Emission intéressante ce soir sur France culture avec le sociologue Freddy Raphaël qui parle d'une langue dont j'ignorais l'existence, le judéo-alsacien, proche du yiddish, parlée par les Juifs d'Alsace avant la guerre. Il explique comment il a entendu parler cette langue et comment trois langues étaient pratiquées dans sa vie quotidienne, juste après la guerre, en Alsace : le français, l'alsacien et le judéo-alsacien.

http://sites.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emiss...

20/04/2010

Labour 'zo !

Labour 'zo hag e brezhoneg oc'hpenn... Bon, pas kement-se a labour, met un nebeut memestra. Labour 'zo a zo ul lec'hienn nevez savet get an Ubapar evit ar re a glask labour e brezhoneg, pe evit ar re a glask tud a ouia labourat e brezhoneg.
Labour 'zo, que l'on peut traduire par "Il y a du boulot", est un site internet pour les personnes qui cherchent du travail en breton, et pour les employeurs qui cherchent des personnes sachant travailler en breton. Du boulot, il n'y en a pas tant que ça, mais un peu quand même...

http://labourzo.ubapar.org/?lang=br

16/04/2010

Radio Kreiz Breizh : Tud eus ar vro war internet

Tud eus ar vro, abadenn Yann Ber Guyader, savet get Radio Kreiz Breizh ha skignet radioù  brezhoneg 'zo (Radio Bro Gwened...), a c'hell bout selaouet war internet ivez. Atersadennoù a dud a bep sort a vez klevet get Yann Ber Guyader, ha pouezh mouezh Kreiz Breizh kentoc'h.
L'émission Tud eus ar vro ("Gens du pays"), réalisée par Radio Kreiz Breizh et diffusée par plusieurs radios bretonnantes (Radio Bro Gwened en Morbihan), peut également être écoutée sur internet. Des entretiens de gens de toutes sortes peuvent y être écoutés, avec, plutôt, l'accent du Centre-Bretagne.

http://rkb.podcast.stalig.net/etv/ETV.html

14/04/2010

Lise Diwan : aet eo ar maout getan ! Lycée Diwan : champion de Bretagne pour le bac

Disoc'hoù ar bak 2009 evit al liseoù e Bro C'hall a bezh a a zo embannet hiriv er c'hazetennoù, ha piv eo ar gwellañ lise e Breizh ? Al lise Diwan, e Karaez, e lec'h ma vez kelennet razh an danvezioù e brezhoneg, hag e lec'h ma vez desket div yezh get al liseidi abaoe ar skol vamm... Al lise Diwan Karaez a zo en eil renk evit Bro C'Hall a-bezh !
Les résultats du bac 2009 par lycée sont publiés aujourd'hui dans les journaux, et qui est le meilleur lycée de Bretagne ? Le lycée Diwan de Carhaix, où les matières sont enseignées en breton, et où les élèves pratiquent deux langues (breton-français), depuis la maternelle. Le lycée Diwan arrive au second rang pour... la France entière !

http://www.lefigaro.fr/palmares-lycees/academie-rennes/fi...

13/04/2010

Langues régionales : un point de vue du Canada

Setu penaos a zo gwelet stad hor yezhoù rannvroel get ur c'hazetenner a vro gKanada.
Le regard d'un journaliste canadien sur les langues régionales en France et en Europe.

http://www.cyberpresse.ca/international/201004/10/01-4269...

11/04/2010

Etel/An Intel : ur skol divyezhek nevez ?/Une nouvelle école bilingue ?

32 skoliad a oa war ar renk evit deskiñ brezhoneg adalek an distro skol kentañ e skol Santez Anna, en Intel. O zud o deus labouret evit ma vehe savet un hentenn divyezhek nevez, an hini kentañ er gumun hag en eil er c'hanton (unan all a zo e Lokoal-Mendon). 500 krouadur a zesk brezhoneg e Bro An Alré (28 kumun), met n'eo ket bet digoret skolioù divyezhek nevez abaoe pell (pemp, c'hwec'h vloaz ?). Siwazh, pennoù bras ar skolioù katolik n'o deus ket asantet digoriñ ar c'hlas nevez betek bremañ.
32 écoliers sont inscrits pour apprendre le breton à partir de l'année prochaine à l'école Sainte Anne d'Etel. Leurs parents ont travaillé pour que soit créée une antenne bilingue dans cette école, la première de la commune et la seconde du canton (il y en a une autre à Locoal-Mendon). 500 enfants apprennent le breton en filière bilingue ou Diwan en pays d'Auray mais il ne s'est plus ouvert d'antenne bilingue depuis au moins 5-6 ans. Hélas, les dirigeants de l'enseignement catholique refusent l'ouverture de cette classe, jusqu'à maintenant.

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-La-filiere-bi...