Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/11/2009

"Mêmes atténuées par les prestations, les inégalités se creusent en France"

Pennad tennet ag al lec'hienn internet Viva. Article extrait du site interne Viva :

"L’Institut national de la statistique (INSEE) publie son France, portrait social, état des lieux annuel des évolutions économiques et sociales. Une mine d’informations. (...). Ainsi, pour ce qui est des salaires, l’enquête montre que le salaire moyen du 1 % des salariés les mieux payés représentaient en 2007 8,5 fois le salaire médian (le seuil en-dessous duquel sont 50 % des Français et 50 % au-dessus). En 1996, cet écart n’était que de 6,6 fois.

Les politiques sociales de redistribution (aides, allocations, prélèvements...) atténue ces écarts : le niveau de vie moyen avant redistribution des 20 % de personnes les plus riches est 7,5 fois plus élevé que celui des 20 % les plus modestes. Après transferts, ce même rapport est de 4,1.(...). Mais même avec la prise en compte des prélèvements et des prestations sociales, le différentiel si l’on considère les 10 % les plus aisés et les 10 % les plus modestes est passé de 6,53 fois à 6,6 fois entre 2005 et 2007.
Un phénomène accentué encore lorsqu’on tient compte du patrimoine : l’écart entre le patrimoine des 10 % les plus riches et celui des 10 % les plus pauvres est passé de 1 631 fois plus élevé à 2 134 fois entre 1997 et 2003 !"

http://www.viva.presse.fr/Memes-attenuees-par-les_12889.h...

18/11/2009

Brezhoweb : Dibikouz, un abadenn nevez evit ar vugale

Abaoe an distro skol e vez skignet bep sizhun war Brezhoweb un abadenn nevez evit ar vugale, Dibikouz, get tresadennoù bev ha reportajoù a bep sort. Kinniget vez get Marionig ha Lili. Al liamm da heul.

Depuis la rentrée le site internet Brezhoweb diffuse chaque semaine une émission pour les enfants, Dibikouz, avec des dessins animés et des reportages. C'est présenté par Marionig et Lili. Voici le lien :

http://www.brezhoweb.com/?titre=dibikouz&mode=emissio...

Libération : "En France, le bilinguisme est courant"

Hervez Alexandra Filhon, ba' Libération (31/10), komzet vez div yezh get ur bochad tud e Bro C'Hall, hag abaoe pell : "Alexandra Filhon, maître de conférences en sociologie à l’université Paris-X-Nanterre, analyse la question de la transmission des langues dans la famille" :

http://www.liberation.fr/vous/0101600167-en-france-le-bil...

Les langues régionales à la Sorbonne/Ar yezhoù rannvroel er Sorbonne

Er Sorbonne e vo komzet ag ar yezhoù rannvroel e-pad un emgav bras d'an 3 ha 4 a viz An Azvent (Kerzu)/Grand colloque sur les langues régionales à La Sorbonne les 3-4 décembre prochains :

http://languebretonne.canalblog.com/

11/11/2009

Mona Ozouf war Frañs sevenadur

Liammoù talvoudus a zo bet lakaet barzh an "evezhiadennoù" diwezhañ get Alwenn, evel hani evit mont da selaoù an abadenn skingomz graet get Mona Ozouf war Frans Sevenadur. A-du on get ar pezh a lâr Alwenn a ziar an abadenn-se.
Des liens intéressants ont été mis dans les commentaires récents par Alwenn, notamment celui avec le site de l'émission "La fabrique de l'histoire", diffusée ce matin, avec Mona Ozouf. Je suis d'accord avec les commentaires d'Alwenn sur cette émission. Fañch Broudic en fait aussi sur son blog "Langue bretonne".

http://sites.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emiss...

http://languebretonne.canalblog.com/

10/11/2009

Votadeg evit brezhoneg en tier Post : an disoc'hoù

Disadorn e oa bet dalc'het standoù e meur a lec'h e Breizh, get tud ar gevredigezh Aï'ta, da votiñ evit goulenn ma vo lakaet brezhoneg en tier post e Breizh. An disoc'hoù a zo bet embannet war lec'hienn Aî'ta.

Samedi des membres de l'association Ai'ta ont tenu des stands dans plusieurs villes afin de voter pour que la langue bretonne soit présente dans les Postes de Bretagne. Les résultats sont sur le site d'Aï'ta :

http://ai.ta.free.fr/spip/spip.php?article227

Liammoù all/D'autres liens :

http://ceciestunexercice.wordpress.com/2009/11/07/le-bret...

http://brest.letelegramme.com/local/finistere-nord/brest/...

09/11/2009

Langues régionales : quelques citations

Setu da heul un nebeut frasennoù a ziar benn ar yezhoù rannvroel, dastumet genin. Ci-dessous, quelques citations sur les langues régionales que j'ai compilées...

François Mitterrand, discours de campagne à Lorient le 14 mars 1981 : « C'est blesser un peuple au plus profond de lui-même que de l'atteindre dans sa langue et sa culture; nous proclamons le droit à la différence »

Henriette Walter, linguiste, dans Le Télégramme (Vannes le 14/04/2009) : "L'anglais, les enfants l'apprendront de toute façon. Commencer par le breton, ici, par une autre langue régionale, ailleurs, c'est beaucoup plus favorable parce que ça a un côté sentimental, parce que les enfants connaissent déjà certains mots. C'est la langue des grands-parents, la langue qui a toujours été parlée dans la région. L'anglais c'est autre chose, c'est utile pour gagner sa vie. La langue régionale, c'est pour se réaliser soi-même."

Claude Hagège, linguiste, dans l'Express (avril 2007) : "Si nous voulons défendre la francophonie dans le monde et être crédibles, cela suppose d'abord que la France montre qu'elle respecte chez elle sa propre diversité linguistique. Ratifier la charte, en expliquant aux parlementaires qu'elle est très souple et donc peu dangereuse, irait dans le bon sens. Certes, depuis quelques années, l'Etat a accompli des efforts, mais largement insuffisants. Les langues régionales sont dans un tel état de précarité que, pour leur permettre d'échapper à l'extinction totale qui les menace, il faudrait un investissement énorme et accepter de prendre des risques, comme l'ont fait les Espagnols en donnant une grande autonomie aux Basques et aux Catalans"

Eugène Guillevic, poète (1907-1997), interviewé dans la revue Bretagne, n°3, 1976, et repris dans le livre de Jean-Jacques Monnier "Résistance et identité bretonne" (Yoran embanner, 2008, p.352) : "Mais ce que je veux, c'est que la Bretagne puisse parler. Et il faudra en chercher les moyens. Je suis de toute façon pour une certaine autonomie. Qu'il y ait un parlement et qu'on enseigne le breton. Moi, je n'ai pas appris l'histoire de la Bretagne, je n'en savais rien ! Rien ! Alors je trouve ça dégueulasse : j'appelle ça du colonialisme intérieur. Je ne vois pas la différence entre ça et la colonisation de l'Algérie".

Louis Guilloux (1899-1980), écrivain, cité également par J-J.Monnier : "Je dois à ma conscience de dire que je suis pour l'enseignement du breton"; et de citer Diderot : "Il y a une chose plus grave que d'avoir des esclaves : c'est avoir des esclaves et les appeler citoyens".

Jean Jaurès : "Méthode comparée", "Revue de l’Enseignement Primaire" - 15 octobre 1911 : "Il y a quelques semaines, j’ai eu l’occasion d’admirer en pays basque, comment un antique langage, qu’on ne sait à quelle famille rattacher, avait disparu. Dans les rues de Saint-Jean-de-Luz on n’entendait guère parler que le basque (...).  Mais quand j’ai voulu me rendre compte de son mécanisme, je n’ai trouvé aucune indication. Pas une grammaire basque, pas un lexique basque dans Saint-Jean-de-Luz où il y a pourtant de bonnes librairies. Quand j’interrogeais les enfants basques, jouant sur la plage, ils avaient le plus grand plaisir à me nommer dans leur langue le ciel, la mer, le sable, les parties du corps humain, les objets familiers ! Mais ils n’avaient pas la moindre idée de sa structure (...). Pourquoi cela, et d’où vient ce délaissement ? Puisque ces enfants parlent deux langues, pourquoi ne pas leur apprendre à les comparer et à se rendre compte de l’une et de l’autre ? Il n’y a pas de meilleur exercice pour l’esprit que ces comparaisons ; cette recherche des analogies et des différences en une matière que l’on connaît bien est une des meilleures préparation de l’intelligence. Et l’esprit devient plus sensible à la beauté d’une langue basque, par comparaison avec une autre langue il saisit mieux le caractère propre de chacun, l’originalité de sa syntaxe, la logique intérieure qui en commande toutes les parties et qui lui assure une sorte d’unité organique. Ce qui est vrai du basque est vrai du breton. Ce serait une éducation de force et de souplesse pour les jeunes esprits ; ce serait aussi un chemin ouvert, un élargissement de l’horizon historique."

08/11/2009

Yezhoù rannvroel/Langues régionales : ali ar c'hannad Urvoas/Le point de vue du député Urvoas

Aterset eo bet Jean-Jacques Urvoas, kannad Penn ar Bed (sosialour), get Le Télégramme (vidéo) a zivout ar raktres lezenn evit ar yezhoù rannvroel. Le député socialiste du Finistère a été interviewé par le Télégramme (vidéo), au sujet de la future (?) loi sur les langues régionales.

http://www.letelegramme.com/static/video/player.php?sig=i...

06/11/2009

Morbihan kreisteiz : Filaj global er radio

"Filaj Global - an Distro" eme Patrig Drean war e vlog Kelionenn. Rak ar paotr-se a vourr ivez barbotal b'ar radio ! Setu e zisplegadennoù :

"Ur gerig evit lâret deoc'h eo kroget (mall a oa !) sezon nevez Filaj Global, un abadenn radio (a gasan me) àr RMS (89.6 FM; Radio Morbihan Sud eo, skigniñ a raont àr greisteiz ar Morbihan (piv en dehe kredet ?). A-barzh èl da gustum, barboterezh a-ziàr an natur, ar sonerezh, ar brezhoneg... D'ar merc'her etre 7e hag 8e d'an noz, ha d'ar sadorn etre 2e ha 3e d'enderv. Bep pemzekteiz e arru un abadenn nevez, da c'hortoz e vez lakaet da selaou ar memes abadenn estroc'h evit ur wezh."

En français : les sud-Morbihannais peuvent écouter chaque mercredi entre 19 h et 20 h une émission tout en breton sur Radio Morbihan Sud, rediffusée le samedi de 14 h à 15 h.  Elle  est pas belle la vie ?

05/11/2009

Yann Arthus Bertrand : ne blij ket dezhan ar pannelloù divyezhek

Hervez an Ekoblog, hag ar gazetenn Bretons, Yann Arthus Bertrand, tenner poltridi hag ekologour brudet, ne blij ket dezhan ar pannelloù divyezhek e Breizh. War e seblant, ne ouia ket penaos a gerzh an traoù get ar yezhoù...
D'après l'Ekoblog, et la revue Bretons, Yann Arthus Bertrand, photographe et écologiste renommé, n'aime pas les panneaux bilingues en Bretagne. Mais il n'a pas l'air de connaître grand chose en ce qui concerne le fonctionnement des langues...

http://lugue.ekoblog.eu/post/2009/10/30/Yann-Arthus-Bertr...

03/11/2009

Bruneï : le sultan y est "infaillible" et son frère y dépense 550.000 euros par jour !

Ur pennad embannet ar sizhun mañ barzh Courrier international, a zispleg darempredoù sultan Dubeï hag e vreur ha penaos e vez fondet argant gete da zastum otoioù ha c'hoazh. Betek 550.000 a veze dispignet bemdez get breur ar sultan er bleadeù 1990 ! Lennapl eo war lerc'hienn internet ar gazetenn.

Un article édité cette semaine explique les relations entre le sultan du Bruneï et son frère, et comment ils gaspillent leur argent en collection de toutes sortes (voitures...). Le frère du sultan dépensait jusqu'à 550.000 euros par jour dans les années 90 ! C'est lisible sur le site internet de Courrier international.

http://www.courrierinternational.com/article/2009/10/29/l...

Langues régionales : rencontres en Finistère

Emgavioù zo ar  sizhun mañ e Penn ar Bed a zivout ar yezhoù rannvroel. Tud zo deuet a vor C'Hall a-bezh./Des rencontres sur les langues régionales ont lieu actuellement en Finistère, avec des intervenants venus de toute la France :

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/cotesarm...